Échelles et scores

FABQ : Fear-Avoidance Beliefs Questionnaire

Objectif

Le FABQ a été développé par Waddell et al en 1993, pour évaluer dans les paramètres cliniques, les peurs et croyances chez les patients lombalgiques. Cette évaluation peut aider le praticien à prédire ceux qui ont un comportement d’évitement de la douleur élevé. Il existe une forte relation entre les croyances élevées d’évitement de la peur et l’incapacité chronique secondaire à la lombalgie. (Waddell et al. 1993 ; Fritz et al. 2001).

Description

Les domaines d’évaluation comprennent : AVQ, comportement, mobilité fonctionnelle, santé générale, participation à la vie, santé mentale, motivation, performances professionnelles, douleur, personnalité, qualité de vie, efficacité personnelle, stress et adaptation.

Le questionnaire comporte 16 items. Pour chaque item, le patient évalue son accord sur une échelle de Likert en 7 points où 0 = pas du tout, 6 = tout à fait d’accord. Le score maximum est de 96.

Il existe deux sous-échelles dans le FABQ : la sous-échelle de travail (FABQw) avec 7 questions (score maximum de 42) et la sous-échelle d’activité physique (FABQpa) avec 4 questions (score maximum de 24) (Wertli et al. 2014). À noter qu’il est extrêmement important de s’assurer que tous les éléments sont renseignés, car il n’y a pas de procédure pour ajuster les éléments incomplets.

La cotation des deux sous-échelles : Le score de la sous-échelle activité physique (FABQpa) est obtenu en additionnant les scores des items de 2, 3, 4 et 5. Le score de la sous-échelle travail (FABQw) est obtenu en additionnant les scores des items 6, 7, 9, 10, 11, 12 et 15.

Interprétation

Un score plus élevé indique des croyances d’évitement de la peur plus fermement ancrées.

Un score faible au FABQw (moins de 19) était l’un des cinq critères positifs prédictifs de succès dans une étude portant sur les manipulations du rachis chez des individus lombalgiques (Flynn et al. 2002).

Matériel nécessaire

Aucun

Durée de réalisation
5 à 10 minutes. Cela dépend des fonctions cognitives du patient.
Valeur clinique

Le FABQ s’est avéré être un outil d’évaluation fiable et valide sur des patients souffrant de lombalgie chronique (Waddell et al. 1993). Dans certaines études, le FABQ est utilisé dans les populations souffrant de lombalgie aiguë ou subaiguë pour identifier le risque d’invalidité à long terme (Fritz et al. 2001, Wertli et al. 2014). Il est également utilisé chez les patients souffrant de lésions vertébrales, de troubles musculo-squelettiques et de douleurs chroniques.

La version française du FABQ a été validée en français en 2004 (Chaory et al. 2004).

Bibliographie

Flynn, Timothy, Julie Fritz, Julie Whitman, Robert Wainner, Jake Magel, Daniel Rendeiro, Barbara Butler, Matthew Garber, and Stephen Allison. “A Clinical Prediction Rule for Classifying Patients with Low Back Pain Who Demonstrate Short-Term Improvement with Spinal Manipulation.” Spine 27, no. 24 (December 15, 2002): 2835–43. Lien article.

Fritz, J. M., S. Z. George, and A. Delitto. “The Role of Fear-Avoidance Beliefs in Acute Low Back Pain: Relationships with Current and Future Disability and Work Status.” Pain 94, no. 1 (October 2001): 7–15. Lien article.

Waddell, G., M. Newton, I. Henderson, D. Somerville, and C. J. Main. “A Fear-Avoidance Beliefs Questionnaire (FABQ) and the Role of Fear-Avoidance Beliefs in Chronic Low Back Pain and Disability.” Pain 52, no. 2 (February 1993): 157–68. Lien article.

Chaory, Karl, Fouad Fayad, François Rannou, Marie-Martine Lefèvre-Colau, Jacques Fermanian, Michel Revel, et Serge Poiraudeau. « Validation of the French Version of the Fear Avoidance Belief Questionnaire ». Spine 29, nᵒ 8 (15 avril 2004): 908‑13.

Wertli, Maria M.; Rasmussen-Barr, Eva; Weiser, Sherri; Bachmann, Lucas M.; Brunner, Florian (2014). The role of fear avoidance beliefs as a prognostic factor for outcome in patients with nonspecific low back pain: a systematic review. The Spine Journal, 14(5), 816–836.e4.