Test clinique

SMBT

Épaule
L’objectif de ce test

Au niveau des membres inférieurs, il existe déjà de nombreux tests fonctionnels qui sont couramment utilisés pour effectuer des dépistages en pré-saison, une évaluation en cours de saison et lors de la rééducation, pour déterminer le retour au jeu après une blessure (Hegedus et al. 2015). Au niveau des membres supérieurs, les tests fonctionnels sont plus rares et il existe des niveaux de preuves limitées concernant leur application comme outil de dépistage pour la prévention des blessures ou le retour au jeu.

Certains de ces tests fonctionnels ont été développés pour évaluer la fonction des membres supérieurs en chaîne cinétique fermée comme par exemple le CKCUEST ou bien encore l’URLT.

Pour évaluer la force et la puissance bilatérale des membres supérieurs en chaine cinétique ouverte le test du lancer de médicine ball en position assise ou SMBT est souvent utilisé chez les athlètes pratiquant un sport de lancer (Borms et al. 2016 ;  Cronin et al. 2004).

Vidéo du test
Exécution du test

Pour réaliser le test, le sujet est assis au sol, les membres inférieurs étendus et le dos, les épaules et la tête contre le mûr (Cronin et al. 2004, Borms et al. 2016). Le sujet tient un médicine ball de 2kg à 2 mains (Borms et al. 2016) avec les membres supérieurs à 90° d’abduction et les coudes fléchis. Dans cette position, le thérapeute demande au sujet de lancer le médicine ball le plus loin possible vers l’avant comme pour effectuer une chest-pass au basket-ball et sans perdre le contact du mur avec la tête, les épaules et le dos (Cronin et al. 2004, Borms et al. 2016).

Après 3 essais de familiarisation suivis de 2 minutes de récupération, le sujet pourra effectuer 4 lancers à l’effort maximal espacé d’une minute de récupération entre chaque lancer (Declève et al. 2020). Pour chaque essai, le thérapeute contrôle la position et la technique de lancer du sujet. Un ruban de 10 mètres aura été préalablement placé sur le sol avec l’extrémité fixée au mur.

Pour faciliter la prise de mesure, le médicine-ball sera recouvert de magnésie afin de laisser une empreinte sur le sol après chaque lancer. Pour tenir compte de la longueur des bras du sujet, le thérapeute lui demande de tenir le médicine-ball devant lui avec les bras tendus puis de lâcher le médicine-ball. La distance entre le mur et l’extrémité la plus proximale de la marque sera soustraite au lancer total. Pour augmenter la précision, le thérapeute peut faire une moyenne des distances obtenues lors des 4 essais.

Valeur clinique

Dans leur étude en 2016, Borms et al ont observé une relation modérée à forte entre les résultats obtenus au SMBT et la force en RE et RI d’épaule et une relation forte avec les fléchisseurs et extenseurs du coude.

En 2018, les mêmes auteurs ont suggéré que les résultats relatifs au SMBT devaient être spécifiques à l’âge et au sexe du sujet.

Par exemple chez les athlètes masculins de sports de lancer, une distance moyenne de 304, 57 cm avec un écart type de 38,22cm a été retrouvée chez les 18-25 ans.

Chez les athlètes féminines du même âge, les auteurs ont noté une distance moyenne de 245,99 cm avec un écart type de 31,86cm.

Enfin, les auteurs ont également recommandé de combiner les tests de performances du membre supérieur lors du dépistage de l’athlète.

Bibliographie

Borms D, Maenhout A, Cools AM. Upper quadrant field tests and isokinetic upper limb strength in overhead athletes. J Athl Train 2016; 51: 789–796

Borms, Dorien, et Ann Cools. « Upper-Extremity Functional Performance Tests: Reference Values for Overhead Athletes ». International Journal of Sports Medicine 39, no 6 (juin 2018): 433‑41.

Cronin JB, Owen GJ. Upper-body strength and power assessment in women using a chest pass. J Strength Cond Res 2004; 18: 401–404

Hegedus EJ, McDonough S, Bleakley C, Cook CE, Baxter GD. Clinicianfriendly lower extremity physical performance measures in athletes: A systematic review of measurement properties and correlation with injury, part 1. The tests for knee function including the hop tests. Br J Sports Med 2015; 49: 642–648.


Donnez votre avis
Votre avis est important, il nous aide à améliorer Fullphysio
1 - Ce test vous a-t-il été utile ?
2 - Quelle note donneriez-vous à ce test ?
3 - Rédigez un avis à propos de ce test (optionnel)
Merci pour votre avis 🙏 🙏
Oups, un champ semble mal renseigné...