Test clinique

ULNT1

Apprenez-en davantage à propos de l'ULNT1 pour optimiser vos traitements en tant que kinésithérapeute

ULNT1En savoir plus en vidéo

À propos de l'ULNT1

Dans le cas du syndrome du canal carpien (SCC) classique, il est couramment observé une augmentation de la pression intra canalaire chez de nombreux patients atteints de SCC idiopathiques lorsque les autres atteintes vasculaires ou nerveuses sont écartées. Cette augmentation de pression est retrouvée au repos, ainsi que lors des activités nécessitant des mouvements de la main. Elle peut en partie s’expliquer par de la fibrose non inflammatoire, menant à une perte de mobilité transversale du nerf lors des mouvements.

Qu'est ce que l'ULNT1 ?

Etant donné que les instruments d’études de conduction nerveuse (NCS) ne sont pas souvent disponibles au sein des cabinets, les tests neurodynamiques (NDTs) ont été recommandés pour le diagnostic des douleurs neuropathiques telles que le SCC (Keith et al. 2009).
Cependant, un certain nombre d'études concluent que les ULNT ne sont pas valides pour le diagnostic du SCC et auraient donc une utilité clinique limitée (Wainner et al. 2005 ; Vanti et al. 2011, 2012).  

Toutefois dans une revue de 2012, Nee et al. ont recommandé que la différenciation structurelle (SD)  devrait être ajoutée comme un critère essentiel pour confirmer la positivité d’un ULNT (Butler 2000 ; Shacklock 2005). Cette différenciation structurelle (SD) est définie comme un mouvement d'une partie du corps distante qui charge ou décharge davantage le système nerveux (par exemple, l’inclinaison controlatérale du cou augmente une réponse sensorielle dans l'avant-bras) sans modifier la tension des structures adjacentes telles que les muscles ou les tendons.

Apprenez-en davantage à propos de l'ULNT1 en vous connectant à Fullphysio !

En savoir plus en vidéo

Découvrez aussi :

+14 000 kinésithérapeutes et étudiants kinés utilisent Fullphysio pour élaborer des traitements optimaux
Pourquoi pas vous ?
Découvrir Fullphysio